On termine l'année en randonnées avec la MJC

Publié le 25/11/2016

Quelques randonneurs de la M J C font la pause lors d'une sortie au lac des Montagnès la saison dernière./Photo DDM, archives R. M.
Quelques randonneurs de la M J C font la pause lors d'une sortie au lac des Montagnès la saison dernière./Photo DDM, archives R. M. 

Les accompagnateurs habituels Gil et Simone ont prévu 31 sorties jusqu'au 23 juin 2017, hors vacances scolaires. Afin de faire découvrir le patrimoine pittoresque de notre région, les circuits des randonnées s'échappent des pistes balisées pour vagabonder en toute sécurité (car ils ont été reconnus) sur les sentiers environnants. Nouveau rendez-vous aujourd'hui pour les marcheurs, qui emprunteront le sentier des Fontaines, lequel les fera passer à Hautpoul puis à la chapelle des Plots avant d'arriver à Labrespy. Le 2 décembre, balade facile sur le sentier de Jean-Petit entre Castres et Lautrec (8 km). Le 9, ils grimperont à la forêt de l'Aiguille près des Cammazes, ils y trouveront un circuit bien accidenté mais très pittoresque. Ils finiront l'année entre Roquecourbe et Saint-Jean-de-Vals et traverseront Cagnac, la Capelle et la Planasié (9 km et dénivelé insignifiant.

La Dépêche du Midi

Médecine chinoise et lithothérapie à la MJC

Publié le 08/10/2016

La salle de réunion et ses nombreux auditeurs est très attentive aux explications de Thierry Julien./Photo DDM, R. M.
La salle de réunion et ses nombreux auditeurs est très attentive aux explications de Thierry Julien./Photo DDM, R. M.

La médecine chinoise et la lithothérapie sont les deux thèmes qui ont été traités par Thierry Julien et Isabelle Tramonti lors de leur conférence, vendredi dernier, à la MJC, en présence d'une soixantaine de personnes. Thierry Julien a estimé que notre système de santé traversait une période difficile : remboursements des soins de moins en moins fréquents, désertification des praticiens et des soins dans beaucoup de régions. Il a fait remarquer, en outre, que notre médecine ne parle que peu de préventions alors que pour les Chinois le système des soins commence par une prise de conscience des actes de prévention par la pratique d'arts internes : qi gong et taï chi chuan. Isabelle Tramonti lui a succédé pour estimer qu'on peut atteindre le «bien-être par les pierres» : c'est la lithothérapie. Elle affirme que les «cristaux» nous envoient leurs ondes afin de nous accompagner dans notre vie selon nos besoins, de soulager les douleurs, de trouver l'apaisement et le sommeil. Elle organise 5 ateliers à la MJC, à 18 h 30, les 7 novembre, 5 décembre, 9 janvier 2017, 20 février et le 6 mars. Pour tous renseignements, contacter la M J C au 05 63 35 99 37.

La Dépêche du Midi

 

Les randonnées de la MJC

Publié le 02/10/2016

Une partie des randonneurslors de la dernière sortie./Photo DDM, R. M.
Une partie des randonneurslors de la dernière sortie./Photo DDM, R. M. 

Gil est Simone, les deux accompagnateurs attitrés des randonnées de la MJC, ont parcouru le département pour préparer 30 randonnées différentes, pittoresques et attrayantes pour la nouvelle saison 2016-2017. Certaines sont très faciles, d'autres plus délicates ou longues, quelques-unes demandent des efforts réguliers, intenses et constants. Dans leur tableau, ils ont notifié les qualités de chaque sortie ; il est possible de s'en informer sur le site de la MJC, mjclagarrigue.com, ou au 05 63 35 99 37.

Les prochaines sorties : Le sentier des Archéologues, le 28 octobre; le lac du Merle, le 4 novembre ; le Candesoubre, le 18 ; le sentier des Fontaines, le 25 ; Jean-Petit, à Jonquière, le 2 décembre ; la forêt de l'Aiguille, le 9; Cagnac-la Planésié, le 16 ; le circuit de la fontaine d'Artigues, le 6 janvier 2017 ; Le Vintrou, le 13 janvier; les trois ruisseaux, le 20 ; la ronde dels Peïrares, le 27 ;le circuit de la Devèze, le 3 février; le ruisseau de Montimont, à Labruguière, le 24; le sentier des Crêtes, à Briatexte, le 3 mars; le sentier des Mûres à la Bancalié, le 10 ; le sentier de Hérons, à Viviers, le 17 ; les vestiges de Contrast, à Massaguel, le 24 ; le circuit des plateaux à Damiatte, le 31 ; sur les traces de Landou, le 21 avril; les hautes futaies, le 28 ; les panoramas à Labastide-Denat, le 5 mai ; le chaos de la Balme, le 12 ;le Puech-Margot, à Biot, le 19 ; le sentier du Lagrifoul ou les cascades d'Arifat, le 2 juin ; le roc du Montalet, le 9 juin ; le chemin des Passes, le 16, et randonnée surprise le 23 juin. Les randonnées ont lieu les vendredis, hors vacances scolaires. Départs de Lagarrigue, sur les parkings du stade de football, à 13 h 30 ou à 8 h 30.

La MJC fait ses portes ouvertes le 9 septembre

Publié le 02/09/2016

Parmi les 32 ateliers différents,il en est un qui associe à la fois plaisirs,efforts et écologie,il s'agit de la «Randonnée pédestre»
Parmi les 32 ateliers différents, il en est un qui associe à la fois plaisirs,efforts et écologie, il s'agit de la «Randonnée pédestre» 

Les premières inscriptions à la MJC ont débuté lundi mais la rentrée des 32 clubs n'aura lieu que le 12 septembre. Pour préparer cette rentrée, moment important dans la vie de l'association, (l'an dernier près de 600 adhérents ont été inscrits), les responsables de la MJC proposent le 9 septembre une journée conviviale.

De 10 heures à midi, de 14 à 19 heures 30, les intervenants feront une démonstration de leurs activités, parfois même s'agira-t-il d'une courte initiation. Des dialogues avec eux donneront une idée précise de leur savoir-faire, de l'intérêt de leur activité et de leur fréquence hebdomadaire. Après une restauration sur place, (pour ceux qui en feront la demande), à 20 heures 45, Jean Michel Hernandez et Serge Soule, deux comédiens aguerris présenteront leur spectacle» Rami et la Soule». Ces deux comédiens et danseurs se laissent entraîner sur le même terrain et regardent le phénomène de société qu'est le football. Leur désir est de revenir aux sources d'un jeu ancré dans l'enfance et l'adolescence ; ils revivent avec leur double «Rami et la Soule» les émotions des jeunes et moins jeunes footballeurs qu'ils ont été. Ils sont tantôt pathétiques, et inquiets, tantôt enthousiastes et survoltés et le plus souvent authentiques, burlesques, poétiques et dénonciateurs. Comme l'a notifié A Camus dans son œuvre, ils démontrent que les obligations et la moralité s'acquièrent dans la pratique du football. Ce spectacle est vivant, dynamique et passionnant.

R. M. La Dépêche

La MJC voit grand pour la rentrée

Publié le 20/08/2016

A la droite de Pascal Salvrtat,le directeur,Léa Lopez responsables des activités enfants et jeunes, à sa gauche Françoie Médina,secrétaire de l'association. Deux salariées posent de part et d'autre..

A la droite de Pascal Salvetat,le directeur, Léa Lopez responsables des activités enfants et jeunes, à sa gauche Françoise Médina,secrétaire de l'association. Deux salariées posent de part et d'autre..

La M J C de Lagarrigue est non seulement un club d'activités diverses (culturelles, sportives, artistiques) mais aussi des animations pour les jeunes (scolaires et autres) : l'accueil de loisirs associé à l'école (ALAE), l'accueil de loisirs sans hébergement (ALSH) et les nouvelles activités périscolaires (NAP).

 

Elle propose 38 clubs différents d'activités répartis hebdomadairement en 54 créneaux dont de nombreuses nouveautés : escrime,kizomba, bachata, danses orientales enfants, danses africaines pour adultes, atelier créatif, dessin/peinture adulte et enfant anglais débutant et conversation, retour du scrapbooking et composition (écriture et musique).

La rentrée (ouverture des clubs) aura lieu le 12 septembre. Auparavant, le 9 septembre le public sera accueilli par les intervenants de 10 heures à midi et de 14 heures à 19 heures 30. Ce même jour, Jean Michel Hernandez et Serge Soule présenteront, à 20 heures 45, leur spectacle : «Rami et la Soule» ; la participation financière sera laissée à l'appréciation des spectateurs, il y aura possibilité de restauration sur place.

Pour tout renseignement appeler le 05 63 35 99 37 ou se présenter au secrétariat à partir du 29 août ; on peut aussi envoyer un e-mail :mjclagarrigue@kiwi-fibre.fr ou obtenir des information sur le site internet www.mjclagarigue.com

26 jeunes en vadrouille grâce à la maison des jeunes

Publié le 04/08/2016

La joie et le plaisir des colons n'a d'égale que les efforts consentis pour diriger leur embarcation.
La joie et le plaisir des colons n'a d'égale que les efforts consentis pour diriger leur embarcation. 

A la mi-juillet 26 adolescents de la M J C de Lagarrigue sont partis pour un séjour de 6 jours (du 18 au 23 juillet) à la Roques d'Olmes, au pied des Pyrénées.

Au programme: de la randonnée, du canoé et du kayac dans les défilés de l'Ariège, de l'escalade et des découvertes du patrimoine.Ils étaient encadrés par de nombreux animateurs de la M J C que dirigeaient Faysal et Léa Lopez. Les trois premiers jours ont été splendides sous le soleil, les deux derniers ont été ternis par la pluie; toutefois les activités prévues ont pu se dérouler normalement .

Une équipe bien encadrée

Les moniteurs du centre de La Roques d'Olmes ont su les orienter et les conseiller durant toutes les activités par une participation discrète, efficace et effective. L'accueil à l'arrivée des colons au centre a été chaleureux et tout au long du séjour, le moral de tous est resté au beau fixe; la participation des cadres et du personnel d'encadrement de la M J C a été totale.

La Dépêche du Midi

 

Vacances à la carte à la MJC

Publié le 07/07/2016

 

C'est les vacances !

Du 06/07/2016 au 31/08/2016

 

Cette année, les colons de l'ALSH de la MJC de Lagarrigue voyageront beaucoup : c'est ainsi que les animations prévues leur feront découvrir les cinq continents avec une ébauche des Jeux Olympiques à travers le monde. Les animations sont programmées du 6 juillet au 31 août avec un arrêt de trois semaines, du 5 au 29 août. Les activités du 6 au 13 juillet seront inspirées de la vie en Asie (jardins japonais pour les petits, créations manuelles pour les autres). Du 15 au 25 juillet, les enfants découvriront les modes de vie d'Afrique et de quelques pays d'Europe. Du 26 juillet au 1er août, ils partiront à la rencontre des us et coutumes d'Australie et d'Océanie. La dernière semaine du mois d'août sera consacrée aux habitudes de vie en Amérique. Toutes ces activités alterneront avec des jeux collectifs et des animations en dehors des murs de la MJC. Quatre sorties sur la journée sont prévues : piscine aux Sources-Chaudes de Lacaune, zoo des Trois-Vallées à Montredon-Labessonnié, parc australien à Carcassonne et Accrobranche à Puylaurens. Les enfants de Lagarrigue, Noailhac, Valdurenque et ceux des communes avoisinantes seront accueillis en priorité. Inscriptions et renseignements au secrétariat de la MJC.

 

La Dépêche du Midi

Succès pour la fête de la MJC

Publié le 25/06/2016

Dans chacun des spectacles de la soirée,les spectateurs ont éte enthousiastes./Photo DDM, R. M.
Dans chacun des spectacles de la soirée,les spectateurs ont éte enthousiastes./Photo DDM, R. M.

Samedi dernier, la MJC de Lagarrigue était en fête, elle avait organisé une grande soirée conviviale. Par rapport aux années précédentes, le déroulement en a été profondément modifié, ce qui a eu pour conséquences un succès total dans toutes les disciplines. Dans les salles de l'espace culturel et sportif Jacqueline-Pradalié, où se sont déroulées les festivités, on pouvait rencontrer les officiels de l'association, des adhérents, des enfants et des parents, des bénévoles et les salariés de la MJC. Des jeux, des animations, des expositions, les présentations des divers ateliers et une tombola se sont succédés sans interruption.Un repas convivial et chaleureux a été apprécié par une bonne centaine de convives. Ce succès conforte les organisateurs et particulièrement Yves Guminski, le président, qui envisage de reconduire la même formule en 2017.

La Dépêche du Midi

Une semaine époustouflante

Publié le 06/05/2016

Les adolescents ont ouvert la Semaine sans télé par une soirée latino avec la participation des danseurs de Salsa Danses attitude./Photo R. M.
Les adolescents ont ouvert la Semaine sans télé par une soirée latino avec la participation des danseurs de Salsa Danses attitude./Photo R. M.

Durant une semaine, la MJC a proposé 29 animations éclectiques destinées aux enfants et adolescents (très souvent les parents y assistaient avec grand plaisir). La MJC s'était proposée de démontrer que la télévision agissait sur le comportement des téléspectateurs, leur liberté et même leur santé. Certes, si elle est souvent agréable, très utile voire indispensable pour la connaissance des actualités, pour la découverte du monde, des divers modes de vie, de la planète, elle n'en est pas moins synonyme d'asservissement, d'intoxications perverses et insidieuses de la pensée et du raisonnement des téléspectateurs.

Chaque jour, les enfants de 3 à 5 ans ont participé aux ateliers «pitchoun's comédie», «expression en folie» et cirque, magie et chants. Les enfants de 6 à 12 ans ont utilisé leur temps calme pour créer (en papier) des personnages, des objets, pour découvrir le hip-hop et participer aux thèmes communs : cirque, magie, chants. Les adolescents ont assuré le reportage de la Semaine sans télé avec pour but celui de la compréhension de l'image et la création d'un musée de plein air en s'inspirant du «street art» qui aura pour finalité une exposition dans les rues du village.

C'est ainsi que la MJC est arrivé à attirer les jeunes et les enfants loin des écrans de télévision. Chaque animation a été un succès, la foule des auditeurs et spectateurs a rempli toutes les salles, au point qu'il a fallu dédoubler les animations. En résumé, la SSTV a été une réussite, les responsables espéraient le succès, ce fut une apothéose.

Les marcheurs de la MJC dans les vignes

Publié le 27/04/2016

Les marcheurs de la MJC dans les vignes
Les marcheurs de la MJC dans les vignes 

Vendredi, les randonneurs de la M J C suivront Gil et Simone dans les vignobles de Gaillac, plus exactement autour de Técou. Partis du village, ils se dirigeront vers l'église du Vigan ; de là, ils auront un panorama magnifique sur 360° pour admirer toute la plaine gaillacoise et les coteaux qui l'entourent. Cheminant à travers vignes et forêts, ils passeront par La Galadié pour retrouver les voitures au bout de 11 km d'une marche facile et agréable (le dénivelé cumulé à la montée ne dépasse pas 110 m). Le départ en voitures de Lagarrigue est fixé à 13 h 30 sur les parkings du stade Pierre Rouquier.

La Dépêche du Midi

Le vide-greniers de la démesure

On ramène l'invraisemblable d'un vide greniers même si cela nécessite un convoi spécial.
On ramène l'invraisemblable d'un vide greniers même si cela nécessite un convoi spécial.

 Inouï, invraisemblable, des centaines de voitures garées dans tout le village, sur les parkings,dans les rues, sur les trottoirs et même à la salle des fêtes : c'était le 3 avril, le vide greniers de la M J C. De ces véhicules il est sorti un nombre incalculable de chineurs qui se sont précipités sur le site du vide-greniers qui était interdit à la circulation des voitures. Les exposants étaient alignés sur 1600 mètres dans les rues de la mairie, de la poste, Fernand Chaynes, étalés sur les place du Plô et du Barrys.Ils étaient 320 et parmi eux des points de restauration et un étalage de pains, brioche et viennoiseries, en plus la M J C avait installé trois buvettes. Dès six heures, le matin, des chineurs professionnels (antiquaires, collectionneurs) ont parcouru les rues inspectant les étalages à la recherche d'un meuble ancien, d'un bibelot de valeur au milieu de tout un fatras d'objets hétéroclites. L'ensemble des chineurs est arrivé à partir de 8 heures et a envahi toutes les rues,s'arrêtant à tous les stands,les fouillant du regard à la recherche de l'objet qu'ils espèrent trouver ou de l'objet auquel ils n'avaient pensé et qu'ils trouvent devant leurs yeux. Sur les étalages et à même le sol, on pouvait découvrir une multitude d'objets en plus ou moins bon état : de l'outillage d'atelier, de jardin,de maçonnerie etc. des livres de toutes les catégories et de toutes les formes parfois cornés et froissés, des vêtements posés en tas ou exposés sur des portants.

Des bibelots foisonnaient sur les étalages;à même le sol, un violon poussiéreux et fendu, dépourvu de cordes attendait près de sa boîte un un acheteur qui ne serait pas mélomane car ik n'avait rien d'un Stradivarius. Parfois on avait du mal à deviner la nature des objets exposés car nombreux étaient ceux qui auraient eu besoin d'un bon nettoyage et on ignorait souvent tout sur leur utilisation.Tout le long des 1 600 mètres d'exposition ce n'étaient que palabres, discussions, marchandages, rencontres et même retrouvailles. Il ne régnait pas un vacarme considérable mais une cacophonie de bruits et de couleurs.

La foule des chineurs se pressait devant les stands tout en discutant au milieu de la rue.

Roland Moulet

La Dépêche du Midi

Bientôt le vide-greniers

Publié le 26/03/2016

Le vide-greniers, synonyme de mouvements et de rencontres, a déjà 20 ans./Photo DDM, R. M.
Le vide-greniers, synonyme de mouvements et de rencontres, a déjà 20 ans./Photo DDM, R. M. 

Le vide-greniers de Lagarrigue fête cette année ses vingt ans d'existence. Il se déroulera le dimanche 3 avril. Il y a vingt ans, il occupait uniquement la rue de la Mairie et comptait une soixantaine d'exposants. Le 3 avril, il s'étendra sur un circuit composé des rues de la Poste, Fernand-Chaynes, de la Mairie et de la place des Barry. Il comptera 320 exposants, dont deux points de restauration (parvis de l'église et courts de tennis).

Comme chaque année, ce sera une grande fête populaire avec tout ce que cela comporte : du mouvement, du bruit, des rencontres, des discussions, des retrouvailles et évidemment la découverte sur les stands de l'objet que l'on cherchait, du bibelot auquel on n'avait pas pensé, du livre qu'il manquait pour terminer une collection, de vêtements parfois dans des tailles inhabituelles, enfin de tout dans une cacophonie de couleurs, de formes qui constituent le bric-à-brac habituel des vide-greniers.

Une organisation si importante entraîne des contraintes nécessaires à la bonne marche de la manifestation et à la sécurité des exposants et des chineurs. Ainsi, les exposants ont reçu à leur inscription un plan de circulation pour éviter tout embouteillage, le plus souvent inextricable, tant pour leur installation que pour leur départ. Les visiteurs, quant à eux, seront plus libres, ils pourront déambuler autant qu'ils le voudront sur le circuit, flâner devant les stands qui les intéressent, mais il leur sera interdit de garer leurs voitures dans les rues de la Grange et de Lameilhé pour laisser libre passage aux services de secours.

La Dépêche - R. M.

 

La MJC en assemblée générale

De la droite de la photo à Gauche :Francis Séguier,Julien Maza,Vincent Colom,Yves Guminski,Colette Marquié,Antonie Santoni.
De la droite de la photo à Gauche : Francis Séguier, Julien Maza, Vincent Colom, Yves Guminski, Colette Marquié, Claude Santoni.
 

Elle a eu lieu le vendredi 11 mars dans ses locaux du centre culturel et sportif Jacqueline Pradalié. Le président Yves Guminski était accompagné de Vincent Colom, le maire de la commune, de Francis Séguier, expert-comptable au cabinet CECG; de Julien Maza, commissaire aux comptes, de Colette Marquié, secrétaire dans le conseil d'administration de la M J C,de Claude Santoni, représentant la fédération des M J C. On pouvait noter la présence des maires adjoints de Lagarrigue, du maire de Noailhac,de Pascal Salvetat, le directeur de la M J C, de Léa Lopez responsable ALSH et de Françoise Médina secrétaire.

Le rapport moral

Dans son rapport moral, le président a indiqué que le développement de l'association passait par la recherche permanente de l'implication des bénévoles. L'année 2015 a été marquée par un renouveau et un rajeunissement au sein du conseil d'administration, il forme avec le directeur et son équipe un groupe performant qui s'appuie sur un équilibre dans la distribution de tâches. L'année 2015 a vu le renouvellement du contrat enfance-jeunesse la poursuite des actions intercommunales et surtout la poursuite de la création d'un le lien social au sein du village. Pour conclure, il a remercié Francis Séguier qui a présenté pour la dernière fois les comptes de la M J C qu'il a accompagnée depuis sa création en 2008. Il a remercié également l'ensemble des salariés de l'association les volontaires inscrits dans le dispositif «service civique», les bénévoles et les nombreux partenaires qui sont aux côtés de la M J C pour agir sur le territoire et plus précisément :les communes de Noailhac, Valdurenque et Lagarrigue qui est son premier partenaire financier. Pour terminer, il a signalé l'aide que lui ont apporté la Fédération régionale Midi Pyrénées de M J C, la Caisse d'allocations familiales du Tarn et les divers services de l'État qui l'accompagnent par l'agence du service civique et l'aide aux contrats aidés.

La réunion s'est poursuivie par un apéritif dînatoire.

 La Dépêche du Midi

Première randonnée de mars avec la MJC

Lors de la dernière sortie dans le Sidobre, les marcheurs se sont unis pour soutenir le «^peyro clabado  »
Lors de la dernière sortie dans le Sidobre, les marcheurs se sont unis pour soutenir le «peyro clabado » 

Le vendredi 4 mars, les deux accompagnateurs du premier et troisième vendredi du mois conduiront les marcheurs sur les ultimes collines du Lauraguais avant les coteaux lautrécois. Le circuit démarre à Serviès, grimpe vers Fontaurié avant de descendre sur les berges du ruisseau de la Calvétié et longer le ruisseau de la Falgarié. De là, ils vont monter à Roussieux pour contourner le bois du même nom et atteindre le point culminant du circuit (315 mètres).Le point de vue est saisissant :au pied de la colline l'Agoût, en face la Montagne Noire et tout à côté, sur la droite les éoliennes de Serviés et Cuq les Vielmur. Le retour aux voitures empruntera une longue descente à travers vignes (abandonnées) et clairières jusqu'à la ferme de la Métairie haute et la route de Serviés. Sous la conduite de Gil et de Simone, les randonneurs auront parcouru 12 kilomètres à travers un bocage très arboré. Le départ en voitures de Lagarrigue est fixé à 13 h 30

La Dépêche du Midi

 

 

MJC : des vacances à la carte

C'est les vacances !

Du 22/02/2016 au 04/03/2016

L'accueil de loisirs sans hébergement (ALSH) de la M J C propose aux enfants d'âge scolaire toute une série d'activités ludiques et pédagogiques durant les vacances d'hiver, du 22 février au 4 mars. Pour les 3 à 5 ans (les Pitchouns), Léa Lopez et son équipe ont prévu des jeux de motricité, jeux d'équilibre, parcours,acrobaties et sauts les matinées et des ateliers créatifs: portraits, jeux de construction, coloriage etc, les après midi. Trois sorties leur sont proposées: au gymnase d'Hautpoul, au cinéma Apollo, à Mazamet et à Anatole park, à Castres. Pour les plus grands, 6 à 12 ans, ce sera des jeux sportifs et collectifs, des ateliers d'expression et des sketchs les matinées. Les après midi seront occupées par la création d'un court métrage avec construction d'un scénario, création des costumes et des décors; cette activité débouchera sur la présentation du film aux «Pitchouns». Des activités manuelles, de sculpture et de recyclage compléteront leur emploi du temps.Trois sorties sont prévues :au cinéma Apollo, à la maison des jouets à Mazamet et à Fun city à Castres. A noter encore des ateliers cuisine seront organisés pour les deux groupes. Pour informations: l'ALSH fonctionne de 7 h30 à 18 h 30; les temps d'accueil sont :le matin de 7 h30 à 9 h30, les enfants sont libérés entre 16 h 30 et 18h30. En priorité sont accueillis les enfants de Lagarrigue, de Noailhac, de Valdurenque et des communes voisines. Pour tout renseignement téléphoner au 05 63 51 05 32 ou mail : alshlagarrigue@kiwi-fibre.fr ou http ://www.mjclagarrigue.com

La Dépêche du Midi

Rando de la MJC vendredi

Le départ en voitures des randonneurs de Lagarrigue./Photo DDM, R. M.
Le départ en voitures des randonneurs de Lagarrigue./Photo DDM, R. M. 

Vendredi, Gil et Simone entraîneront les marcheurs de l'association tout près des hauts faubourgs de Lagarrigue, au Pioch-de-Gaïx plus précisément. Situé à 296 mètres d'altitude (l'altitude moyenne de la commune de Lagarrigue est de 200 mètres), il domine la vallée de la Durenque au sud et celle du Lézert au nord; il offre un panorama saisissant sur la ville de Castres et le Sidobre. Le sentier longe le bois de Casquignoles pour atteindre le GR 653 (sentier de Saint-Jacques-de-Compostelle qui fait halte à Castres et qui traverse le Tarn de Murat sur Vèbre jusqu'à Sorèze pour suivre la rigole de la plaine jusqu'à Avignonnet). La côte la plus élevée est de 336 m; certes, il y a quelques raidillons, mais ils sont courts, peu accentués et n'offrent aucune difficulté. Le départ en voitures de Lagarrigue est fixé à 13 h30, sur les parkings du stade Pierre-Rouquier, rue du Causse.

 La Dépêche du Midi

 

MJC : La semaine sans télé se prépare

Une partie des invités attentive aux explication de Pascal Salvetat.
Une partie des invités attentive aux explications de Pascal Salvetat.
 

Près de cinquante invités étaient présents dans la grande salle du centre culturel et sportif «Jacqueline Pradalié» de Lagarrigue. Il y avait «Linda Gourjade», députée de la circonscription, des élus, le maire de Noailhac, le représentant de la Banque populaire occitane, du conseil général, du conseil régional, des M J C du Tarn et d'autres sponsors, affichés ou anonymes et évidemment les organisateurs salariés et bénévoles. Yves Guminski, le président de la M J C de Lagarrigue était présent également et accompagné de son épouse. Pascal Salvetat, le directeur de la M J C a détaillé, vidéo à l'appui, les manifestations de cette semaine sans télé ni écran qui se déroulera durant la période de vacances du 15 au 22 avril, afin de faciliter la participation des enfants. Cette semaine a pour but de montrer que si la télévision est un moyen de s'informer, de s'instruire, de se divertir, elle est aussi, par une utilisation abusive, l'annihilation de la curiosité de chacun, de l'envie de faire des projets, de toute tentative de communication. Pascal Salvetat a souligné le soutien financier et pratique de la municipalité, l'aide du conseil général, du conseil régional, de Linda Gourjade, députée de la circonscription qui a puisé dans sa réserve parlementaire l'aide qu'elle a attribuée à cette manifestation. Après l'exposé du programme, les invités sont descendus près de la cuisine de l'association pour partager une courte collation préparée par les cuisinières de l'atelier. La soirée a été prolongée par un spectacle théâtral.

La Dépêche du Midi

 

Bientôt le 20e vide-greniers

Lors d'un des derniers vide greniers,les chineurs ont su trouver dans l'imbroglio des expositions l'article qu'ils recherchaient.
Lors d'un des derniers vide greniers,les chineurs ont su trouver dans l'imbroglio des expositions l'article qu'ils recherchaient.
 
Le 20e vide-greniers de Lagarrigue, organisé par la MJC, aura lieu, comme à chaque fois le premier dimanche d'avril, (l'an dernier, il avait été retardé en raison des élections).

Inscriptions à partir de lundi

Les inscriptions auront lieu à la MJC (près des courts de tennis) le 8 février de 9 heures à 12 heures et de 14 à 18 heures, uniquement pour les Lagarrigois qui habitent sur le circuit où seront installés les stands.

Le 9 février sera réservé à l'inscription des autres habitants de la commune et aux habitants de Noailhac et Valdurenque.

A partir du 11 février les inscriptions seront ouvertes à tous. Pour s'inscrire, il est inutile de téléphoner, toutes les inscriptions doivent être prises sur place avec la présentation de la carte d'identité de l'intéressé.

le coût de l'inscription est 13 € pour un emplacement de 5 mètres linéaires.

Le nombre d'exposants étant sans cesse en hausse,il est prudent de s'inscrire au plutôt.

La Dépêche du Midi

MJC : les vœux du président Guminski

A l'écart de la cohue,quelques membres du club de rando,écoutent avec un grande attention l'allocution du président Guminski.
A l'écart de la cohue,quelques membres du club de rando,écoutent avec un grande attention l'allocution du président Guminski. 

Dernièrement, à la MJC, c'était le grand charivari des grands jours : c'était le partage de la galette et les échanges de vœux. Une bonne centaine de personnes se pressait dans les salles du centre culturel et sportif Jacqueline Pradalié. On y rencontrait, outre de nombreux adhérents, des animateurs, des responsables de clubs d'activités, des administrateurs, Christophe Castanet et Martine Piovesan, deux maires adjoints de la commune. Léa Lopez et Françoise Médina assistaient Pascal Salvetat, le directeur de la MJC et Yves Guminski, le président dans l'accueil des invités. Dans son discours, le président se félicitait de l'évolution de l'association et du dynamisme des responsables d'activités. Il a expliqué : «ils donnent à nos adhérents le goût de la vie associative et assurent par leur exemple la relève de demain. Ces 548 adhérents disposent actuellement d'une trentaine d'activités différentes et variées au travers de 43 créneaux horaires.» «Notre maison permet de se rencontrer, de mieux se connaître, de se découvrir des affinités, de se faire des amis, en bref d'évoluer ; peu d'adhérents», a-t-il conclu, savent que la MJC est une association qui fonctionne grâce à ses bénévoles et qu'eux-mêmes peuvent s'engager dans la vie de la maison». C'est alors qu'il a présenté à tous ses meilleurs vœux pour 2016.

Après le partage de la galette, les convives se sont déplacés dans la grande salle pour assister à «Mémoire d'un grand-père», spectacle proposé par la compagnie «Bobèche». De l'humour, de la tendresse et beaucoup de poésie,c'est ce qu'ont éprouvé les spectateurs.

PUBLICITÉ
 
 
 
 
 
 

Roland Moulet. La dépêche du midi

Rando sur les pas de Pierre-Paul Riquet

Une partie du groupe des randonneurs lors de la pause goûter.
Une partie du groupe des randonneurs lors de la pause goûter. 

Les randonneurs de la M J C se déplacent le vendredi 22 janvier aux alentours du lac de Saint Ferréol pour y longer la vallée du Laudot, ce torrent qui part des Cammazes pour atteindre le Sor dans la plaine révéloise. La rando est certes très belle mais elle présente surtout le témoignage de l'ingéniosité de Paul Riquet qui a su utiliser le lit de ce cours d'eau pour conduire l'eau de la rigole de la montagne à la rencontre de l'eau de la rigole de la plaine. A la jonction des deux rigoles, le Laudot se libère des eaux des rigoles pour poursuivre sa course dans la plaine alors que les deux rigoles jointes se dirigent vers le seuil de Naurouze et le canal du midi qu'elles alimentent des eaux de la Montagne Noire. C'est une marche à travers l'histoire à la découverte d'un des ingénieurs les plus clairvoyants de Louis XIV.Le départ en voitures est fixé à 13 heures 30 sur les parkings du stade Pierre Rouquier, rue du Causse.

La Dépêche du Midi



Il n'y a aucun message pour le moment.

Laisser un message

CAPTCHA